La naturopathie est fondée sur une approche globale de l’Homme, vision véritablement holistique qui englobe les différents plans de l’être : physique, émotionnel, psychologique, énergétique.

L’accompagnement proposé par la naturopathie est fonction du terrain individuel de chaque patient.Elle est un chemin vers la santé qui s’appuie sur 3 principes fondateurs (causalisme, humorisme, vitalisme) et sur les élèments propres à les réguler : la nutrition, l’hygiène vitale, la gestion des émotions, les techniques énergétiques, les biothérapies (oligothérapie, phytothérapie, aromathérapie, Sel de Schüssler, gemmothérapie, Fleurs de Bach…..)

Les 3 principes fondateurs de la Naturopathie :

Le causalisme,

En s’attachant à la recherche de la cause première et fondatrice des troubles dont les symptômes exprimés par le patient ne sont qu’une conséquence. La recherche de la cause ne s’entend pas ici comme étant un diagnostic de la maladie mais comme la recherche de la cause première de la perturbation.

L’humorisme,

Notion héritée de la médecine Hippocratique selon laquelle un organisme ne peut être en bonne santé que si les humeurs (sang, lymphe,liquides intra et extra cellulaires) sont en équilibre et de bonne qualité. Les surcharges de ces humeurs, désignées « Toxémie » par la naturopathie, provenant des déchets métaboliques et /ou de toxiques environnementaux, provoquent un déséquilibre du terrain s’exprimant par des altérations de la santé.

Le vitalisme,

Force vitale ou force de vie qui anime la matière et lui insuffle la vie et qui, en fonction de sa force, permet à l’être de retrouver le chemin de la santé. C’est le médecin intérieur cher à Hippocrate.

Il existe une relation forte d’interdépendance entre ces 3 principes. Ainsi par exemple, la qualité des humeurs, éléments indispensable au maintien de la santé, est conditionnée par la force vitale présente et les causes /évènements qui viendront impacter l’être.

L’exercice de la naturopathie est libre en France. Depuis la résolution Européenne du 28 mai 1997, la naturopathie est reconnue « Médecine non conventionnelle » par le parlement Européen et reconnue « Médecine Traditionnelle occidentale » par l’OMS depuis 1970.

Le naturopathe n’établit pas de diagnostic, il évalue le terrain et ne traite pas la maladie mais le malade. Il vise à équilibrer le terrain individuel, condition indispensable à la préservation et au retour à la santé.

La naturopathie s’inscrit dans la complémentarité avec la médecine conventionnelle et les autres thérapies naturelles. Sa démarche est axée sur la prévention par l’éducation et la responsabilisation pour que chacun devienne acteur de sa santé et de son bien être. Elle ne remplace pas un traitement médical ni un suivi psychologique mais les accompagne.

 

MES OUTILS, MES MOYENS, MES MODULES....